Quand te regarde amount sus la tourre carrado

Me demande : l'erqué tu paure enrouveli

Te siés coume escapa de la malemparado

Que ras de tu venguè pèr ié tout demouli.

 

Perqué dins l'aire pur aqui de l'encountrado,

Entre tant de cap-d'obro auturous espeli,

Tu soulet rèstes dre que ta voues nous agrado

Dins aquéu clar din-din qu'es toujour tant poulit.

 

Perqué mai ta campano ansin nous resto encaro

E coume dou païs la remembranço caro !

Ah ! perqué ? N'es belèu, pèr-ço que Diéu lou vou

 

Un jour ié picaras l'ouro de reviéudanço

Qu'en noste Vilo-Novo adura l'agradanço !

E qu'i trelus dou Bèu, i'esvalira soun dou.